Guide : roadtrip dans la région de Vannes

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Voici quelques suggestions pour vous aider à organiser votre roadtrip dans la région de Vannes que ce soit sur un jour, un weekend, ou un peu plus. Explorer le Golfe du Morbihan en moto permet de se déplacer librement sans aucune contrainte. La région est magnifique et c’est la destination idéale pour un séjour courte durée loin des grands centres.

Bien évidemment cet article n’est pas exhaustif et il y a plein d’autres itinéraires géniaux. Si vous avez des bons plans à partager n’hésitez pas à le faire en commentaire

Sommaire

Les routes autour de Vannes

Le charme des routes de Bretagne réside surtout dans la beauté des paysages et des panoramas. Et sur ce point les routes bretonnes ne sont pas avares en sensations fortes. Il vous faudra rechercher les coins les plus reculés : les criques, les plus petits ports ostréicoles, les plages cachées au bout d’un village anonyme… Un week-end moto en Bretagne s’apprécie quand on prend son temps, pas en avalant des milliers de kilomètres en un temps record. Je sais de quoi je parle… !

Il y a peu de relief et les routes secondaires sont plutôt chargées à la belle saison, surtout aux heures des retours de plage, et il peut vite devenir compliqué de se stationner. La moto vous permettra de vous affranchir de ces contraintes tout en profitant de l’air marin. Si vous choisissez bien votre votre moment en fonction de la météo vous pourrez sans problème profiter d’un grand soleil. Il pleut souvent en Bretagne mais pas autant qu’on s’amuse à le dire !

Nous avons choisi d’y passer un week-end prolongé de trois jours, en naviguant en étoile à partir d’un gite situé à Vannes. Nous y sommes allés en voiture avec les deux motos sanglées sur une remorque. Cette solution est idéale pour arriver tôt et attaquer directement la visite à moto sans être trop fatigué.

Une journée autour des marais salants de Guérande

Au départ de Vannes partez au sud en évitant au maximum la voie rapide en empruntant les routes au milieu des champs puis enjambez l’estuaire de la Vilaine avant de longer la côte en direction de Pénestin. Le port de Piriac-sur-Mer regorge de petits cafés où il fait bon prendre son temps.

Si vous voulez admirer les chalutiers vous pouvez faire un pause au port de la Turballe, sinon poursuivez votre route en direction des marais salants de Guérande.

Mes recommandations suivantes dépendront de l’heure à laquelle vous arriverez dans les marais. Je vous recommande d’en faire le tour en fin de journée (la fameuse « golden hour ») pour profiter d’une belle lumière. La cité médiévale de Guérande toute proche est évidemment à ne rater sous aucun prétexte, à vous de décider dans quel ordre vous souhaitez organiser votre journée.

La route du retour peut se faire par la Roche-Bernard, traverser le pont avec la lumière du crépuscule qui éclaire le port offre un point de vue extrêmement sympa pour clôturer cette journée de balade.

 

Marais Salants de Guérande

 

Piriac sur Mer

Environ 180km : Vannes – Pénestin – Piriac sur Mer – Guérande – la Roche Bernard – Vannes

Roadtrip à Vannes, escapade sur la Presqu’île de Quiberon

Vous suggérer d’aller sur la Presqu’île de Quiberon permet de partager un de mes adages préférés qui est « le but est le chemin ». C’est un précepte bouddhiste qui signifie que la destination n’est qu’un objectif et que le plus important se passe en essayant de l’atteindre. Libre à vous d’en tirer des leçons de vie et d’en apprécier ou non le côté spirituel, pour ma part je me cantonne à une vision très pratico-pratique de la chose dans le domaine de la moto. Et tous les motards seront d’accord avec moi je pense, sinon on tracerait tous par l’autoroute en permanence et ce guide n’aurait aucune raison d’être.

Maintenant que vos chakras sont ouverts je peux vous annoncer le programme de cette deuxième journée. Vous n’irez pas à Quiberon par la voie rapide. Voilà, c’est dit. Désolé de vous décevoir…

Au départ de Vannes, roulez en direction de Larmor-Baden pour aller prendre l’apéritif. Je vous recommande vivement la terrasse Gouguec pour leur plateau de fruits de mer servi au bord de l’eau avec un petit verre de vin blanc. Le lieu est tout simplement parfait et je ne vois pas de meilleure façon de commencer un dimanche.

Pour contourner la voie rapide, continuez à longer la côte au maximum et si vous avez prévu un pique-nique vous pourrez déjeuner à la Pointe de Kerpenhir.

Continuez ensuite la route par la Trinité-sur-Mer et Carnac avant d’entamer la descente jusqu’à Quiberon.

En passant devant le Fort Penthièvre vous constaterez que c’est à cet endroit que le bras de terre est le plus fin et c’est uniquement cette petite bande de sable qui relie Quiberon au continent. Ne commettez pas l’erreur de suivre aveuglément la longue file de voitures qui descend directement au sud, tournez à l’ouest pour longer de la Côte Sauvage pour profiter des paysages à couper de souffle.

La Côte Sauvage est le point d’orgue de cette journée. Prenez le temps de vous arrêter et de profiter de chaque point de vue. Prenez un verre au bar Le Vivier, garez la moto et arpentez un sentier côtier.

La route du retour sera une longue remontée de file si vous êtes synchro avec les retours de plage.

 

Pointe de Kerpenhir

 

Pointe des surfeurs (Côte Sauvage de Quiberon)

 

Pointe des Surfeurs (Côte Sauvage de Quiberon)

Environ 130 km : Vannes – Lamor Baden – Pointe de Kerpenhir – Carnac – Côte sauvage de Quiberon – Vannes

Un week-end de 3 jours à Vannes et la Presqu’île de Rhuys

La Presqu’île de Rhuys est située dans le Golfe du Morbihan, au sud de Vannes. Je n’ai qu’un conseil pour vous : allez vous y perdre. Empruntez toutes les petites routes qui vous rapprochent de la côte, allez vous installer à terrasse des Viviers Du Ruault et avant de rentrer faites un crochet par le Domaine de Suscinio. Profitez de l’ambiance sereine qui règne sur la Presqu’île et laissez vous porter pour repousser toujours un petit peu plus la fin inexorable du week-end.

Environ 100 km : Vannes – Presqu’île de Rhuys – Vannes

Testés et approuvés

  • Mes routes incontournables : La route de la Côte Sauvage (D186A) sur la Presqu’île de Quiberon, la D92 dans les Marais Salants de Guérande
  • Où dormir : Nous avions réservé ce studio sur Airbnb
  • Où manger : Gouguec à Larmor-Baden pour une pause fruits de mer et vin blanc, la Crêperie Sarra’zen près des remparts à Vannes, les Viviers du Ruault sur la Presqu’île de Rhuys
  • Où pique-niquer : A la Pointe de Kerpenhir installez vous dans l’herbe sous les arbres et profitez de votre pique-nique et de la vue sur le golfe
  • A voir ou à faire : S’arrêter dans une cabane à huître à n’importe quelle heure pour manger quelques fruits de mer, Happy hour sur le port de Vannes.

Les lecteurs ont aimé

Dites-moi en commentaire quels sont vos lieux préférés et je les ajouterai dans cette section !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.